Il existe différentes techniques de pêche : à la traîne, au lancer, à la ligne morte, à la mouche. Sur le lac, il faut repérer les zones favorables, en installant un montage dédié à la pêche à la traîne. En obtenant des touches sinon des captures, il est possible de procéder à la technique du lancer tout autour de l’endroit. Si des enfants veulent participer à l’activité, il est préférable de les installer en pêche à la ligne morte. Les adultes pourront tranquillement balayer les environs en optant pour la technique au lancer ou à la mouche, tout en variant de temps en temps la présentation : attente du poisson, vitesse de récupération, leurre installé …

Les différentes techniques

La pêche à la traîne se caractérise par l’installation d’une ligne derrière l’embarcation (à rames ou à moteur) pendant que l’on explore le lac à la recherche d’une zone prometteuse. Elle peut être pratiquée en solitaire ou en groupe. La pêche au lancer, quant à elle, consiste à lancer et récupérer à répétition un leurre comme une cuiller ; ces gestes provoquent le poisson. L’embarcation peut dériver au gré du vent sinon, immobilisée à l’aide d’une ancre. Il y a aussi la pêche à la ligne morte ; il s’agit de présenter un hameçon appâté et d’attendre que le poisson le morde. Enfin, la pêche à la mouche qui nécessite l’utilisation de mouches artificielles sèches ou noyées qui remplacent le leurre puis, une soie au lieu d’un fil de pêche.

Conseils pour une bonne pêche

Quelle que soit la technique de pêche adoptée, il est important de conserver la tension sur la ligne ; ainsi, il est plus facile de sentir l’attaque du poisson et de le ferrer au bon moment. Lors de la touche, il faut patienter au moins une seconde afin que le poisson avale l’appât, avant de redresser la canne. Quand le poisson est tout près de l’embarcation, on doit rester prudent et plus attentif, en évitant qu’il se cogne car cela pourra le détacher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *