Seconde commune la plus vaste de la région d’Occitanie, Auzat, en Ariège, est un village de montagne de 488 habitants. Il est situé à une trentaine de kilomètres de la ville de Foix. Son histoire est marquée par une situation géographique peu commune. Auzat est une ville française frontalière à la fois de l’Andorre et de l’Espagne. N’hésitez pas à venir découvrir son patrimoine.

Auzat, ville d’eau de montagne

Si vous affectionnez le tourisme en Ariège, arrêtez-vous dans ce petit village du parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises. Le Saleix mais aussi d’autres cours d’eau traversent le village : le ruisseau d’Artiès, le ruisseau Mérigue, le ruisseau de Goulier ou encore le ruisseau d’Escale de Hille. C’est l’eau qui permet le développement d’une économie spécifique. Ainsi, l’eau “Montcalm”, célèbre eau minérale naturelle des Pyrénées, est mise en bouteille à Auzat, à la source. La production hydroélectrique est largement développée sur la commune avec les barrages d’Izourt, de Soulcem et la centrale de Bassiès.

Au cœur de la Vallée de Vicdessos

De nombreuses randonnées pédestres sillonnent la région et permettent d’accéder à des points de vue exceptionnels. Le patrimoine naturel est préservé et des espèces protégées peuvent nicher dans les vallées ou les falaises, à l’instar du gypaète barbu ou le desman des Pyrénées. Le GR10 ainsi que la Haute Randonnée Pyrénéenne (appelée aussi HRP ou Haute Route Pyrénéenne) traversent la commune d’Auzat et offrent des possibilités de balades hors du commun. Trois refuges gardés sont accessibles : le refuge des étangs de Bassiès à 1 650 mètres d’altitude, le refuge du Pinet à 2 242 mètres et le refuge de l’étang du Fourcat à 2 445 mètres d’altitude (le plus haut refuge ariégeois). Les randonneurs apprécieront également la proximité des lacs. Il se régaleront aussi en parcourant la vallée de Vicdessos.

Auzat et son patrimoine

Le tourisme en Ariège est indissociable de la découverte d’un patrimoine varié. Auzat dispose de deux chapelles et trois églises, sur plusieurs villages. Le château de Montréal-de-Sos est un château fort bâti au 12e siècle. Il fût l’un des plus importants châteaux des comtes de Foix, au Moyen-Age, même s’il est aujourd’hui à l’état de vestiges, en ruines. Il fait néanmoins aujourd’hui partie d’un programme de fouilles archéologiques qui alimentent régulièrement les expositions de la maison des patrimoines.