Il est connu de tous que c’est le Mont Everest qui est la plus haute montagne du monde. Il culmine à 8848 mètres d’altitude. Il est d’ailleurs surnommé « Le toit du monde ». Il est situé entre le Népal et la Chine, sur la frontière. C’est un lieu très convoité par les alpinistes depuis les années 1920. Etant accessibles par les sportifs pendant 25 jours par an, plus de 200 personnes par jour gravissent cette montagne exceptionnelle. Après l’Everest, le deuxième mont le plus haut est le K2 qui se trouve entre la Chine et le Pakistan. Il est haut de 8611 mètres. On l’appelle aussi « La montagne sauvage » et le mont K2 est plus difficile à franchir, ce qui n’empêche pourtant pas beaucoup de gens à y venir. L’Everest et le K2 sont les plus hauts points culminants sur Terre si l’on se réfère au niveau de la mer. Des études qui se basent du niveau du centre de la planète ont montré que d’autres sommets sont encore plus hauts.

Le Chimborazo, un mont qui dépasse l’Everest

En Equateur, il y a le mont Chimborazo qui est aussi le plus haut sommet du monde si l’on se base sur le niveau du centre de la terre. Bien qu’il culmine à seulement 6263 mètres d’altitude, il dépasse largement l’Everest de 1811 mètres et voici ce qui fait cette différence, suivant l’explication de Christophe Basile, chercheur à l’Institut des Sciences de la Terre à Grenoble : « La terre n’est pas parfaitement sphérique. En raison de la force centrifuge, elle est un peu aplatie aux pôles et potelée à l’équateur ». Cela signifie qu’au lieu où se trouve le Chimborazo, la distance entre la croûte terrestre et le cœur de la planète est à peu près 21 km plus long qu’aux pôles. Donc, le sommet de Chimborazo culminant à 6384.416 kilomètres du centre de la terre est plus haut que l’Everest, situé plus au nord, haut de 6382.605 kilomètres, faisant la différence de 1811 mètres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *