Accès

À partir de Toulouse, on prend la route vers l’extrême sud de l’hexagone pour atteindre le département de l’Ariège. On prend la route qui mène vers la vallée de Soulcem en passant par Foix. On prend la voie vers Vicdessos. L’accès vers cet endroit est le même au début que pour aller à la Soucarrane et à Roumazet. Mais une fois arrivée sur un croisement à côté du barrage, il faut ensuite laisser ces deux sentiers à droite et poursuivre le sentier de fond de vallon plus loin vers le Sud. On continue la route jusqu’à la montée proprement dite sur le flanc Sud-Ouest de la vallée de Soulcem. Là on peut voir le chemin vers le verrou glaciaire qui commande le lac. Non loin, on arrive sur le parking. Et c’est là que commence la vraie randonnée.

Description de la randonnée

Port de Bouet se trouve à 2509 mètres d’altitude. Il est situé au fond de la vallée de Soulcem. Après avoir laissé la voiture au parking sur la dernière route goudronnée au-dessus du barrage, on prend le sentier qui indique le début de la randonnée. À partir de là, la marche dure environ 2h40. L’ensemble du chemin est balisé et il n’y a pas vraiment de grande difficulté.

Le sentier passe par des lacs d’altitude. Si on part de bon matin, on pourrait avoir la chance de rencontrer au moins une harde d’isards prenant les premiers rayons de soleil. On prend le chemin traversant une vaste pelouse. On peut prendre un peu de temps pour savourer la douceur des herbes et sentir la délicatesse de la brise. C’est un sentier de randonnée sans danger. À partir de cet endroit, on peut avoir une très belle vue des sommets ariégeois. On peut aussi apercevoir le Val Ferrera Espagnol. En quelque sorte, on se trouve à mi-chemin entre les deux pays et savourer l’ensemble du paysage. C’est là qu’on doit faire le maximum de photos.

Sur les faces ensoleillées, on peut faire du soaring. On profite du passage dans les prairies du pla du Labinas pour prendre le souffle et savourer encore une fois la douceur du paysage. On retrouve ensuite le point de départ.

NB : il faut éviter de se poser en aval de la cascade du Labinas, car c’est assez encaissé. La bise est plus soutenue. En plus, on n’y trouve pas de terrain propre mais plutôt des gros rochers hormis la piste. Comme pendant n’importe quelle randonnée, on doit toujours avoir un approvisionnement suffisant.

Il est possible de profiter de cette occasion pour apporter quelques petites collations pour pique-niquer dans les prairies. On peut même apporter des jeux comme les jeux de cartes ou les jeux de société pour passer le temps une fois arrivée en hauteur du Port de Bouet dans la vallée de Soulcem.

Ce périple peut être fait en famille. C’est même une belle opportunité pour initier les enfants aux randonnées. Les sentiers sont faciles et sans danger. On peut s’amuser dans les herbages. On peut passer de bons moments ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *