Quand vous partez en vacances, vous devez bien sûr calculer le budget que vous allez y allouer. Cependant, personne n’est jamais à l’abri des imprévus. Pour les couvrir, il faut donc toujours compter des frais supplémentaires, mais lesquels ?

Une personne en plus

Les tarifs d’hébergement des campings sont fixés en fonction du nombre de personnes. Donc si vous recevez un invité, vous devez aussi payer son droit d’accès qui concerne également celui des infrastructures disponibles sur place.

La taxe de séjour qu’il faut compter dans vos calculs

Dans certaines villes,  le paiement de cette taxe est impératif même si son coût n’est pas élevé.  Mais la taxe de séjour n’est pas valable pour les enfants de moins de 13 ans.

Un véhicule en supplément

Certains parkings exigent un maximum de véhicules qui ont le droit de stationner dans leurs parkings. Si vous partez en groupe et venez avec plusieurs véhicules. Le camping qui vous héberge peut vous demander de régler des frais en plus pour le parking, le badge d’entrée, etc.

Certaines activités payantes

Toutes les activités et loisirs proposés par le camping ne sont pas forcément gratuits. Pour y avoir accès, vous devez donc payer.

L’accès des animaux

Certains campings refusent la compagnie des animaux, d’autres les acceptent. Tout comme les individus, ces derniers doivent payer des frais d’accès pour pouvoir profiter du lieu et se détendre à leurs façons. Mais attention,  les dégâts causés par votre  chien relèveront de votre responsabilité en tant que maître. Il est nécessaire de demander autant d’informations qu’il le faut auprès de l’établissement où vous comptez passer vos prochaines vacances. Le but étant de vous faire plaisir et de vous lâcher durant votre séjour. Il est bien dommage de vous stresser pour des détails non imprévus au risque de gâcher vos vacances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *